jueves, 14 de enero de 2016

La lecture de l'Evangile, vendredi 15 Janvier (cliquez ici)


   Vendredi, 15 Janvier
  Évangile du jour (Mc 2, 1-12): entra de nouveau dans Capharnaüm; peu de temps après mot était répandu qu'il était à la maison. et tant de gens que, même avant la porte était déjà place, et il a prêché la parole.

Et il est venu, amenant un paralytique porté par quatre hommes. Quand ils ne pouvaient pas venir à cause de la foule, ils ont enlevé le toit où il était et, à travers l'ouverture faite, en bas de la natte sur laquelle le paralytique était couché. Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique: «Mon fils, tes péchés sont pardonnés."

Certains scribes il et le raisonnement étaient assis dans leur cœur: «Pourquoi cet homme parle comme ça? Il blasphème. Qui peut pardonner les péchés, sinon Dieu seul? ". Mais aussitôt Jésus, connaissant dans son esprit qu'ils se sentaient à l'intérieur, il leur dit: "Pourquoi raisonnez-vous dans vos coeurs? Quel est plus facile, de dire au paralytique: Tes péchés sont pardonnés, ou de dire: Lève-toi, prends ton lit et marche? »Mais que vous sachiez que le Fils de l'homme a le pouvoir sur la terre de pardonner les péchés dit le paralytique: «Je vous le dis, lève-toi, prends ton brancard et rentre chez toi."

Elle se leva et prit immédiatement le tapis et sortit dans la vue de tous, de sorte qu'ils étaient tous dans l'étonnement et glorifiaient Dieu, disant: "Ne jamais rien vu de pareil."

  Nous partageons votre frère en Christ, le Père Santiago Zamora

  #padresantiagozamora #sacerdotessinfronteras #evangelio #diario #cristo #jesus #biblia #cristianismo