sábado, 27 de junio de 2015

La lecture de l'Evangile, dimanche 28 Juin (cliquez ici)


Jour liturgique: Dimanche 28 Juin
 Evangile (Mc 5,21-43): A cette époque, Jésus avait traversé à nouveau en bateau de l'autre côté, une grande foule rassemblée à lui; Il était sur le bord de mer. Vient un des chefs de la synagogue, nommé Jaïrus, et, le voyant, tomba à ses pieds et le pria instamment, disant: «Ma fille est sur le point de mourir; Venez poser vos mains sur elle, pour être sauvé et peut vivre ". Et il est allé avec lui. A été suivi par une grande foule le pressait.

Puis une femme qui avait une perte de sang depuis douze ans, qui avait beaucoup souffert de nombreux médecins et avait dépensé tout en vain, mais plutôt en empirant, après avoir entendu ce qui a été dit de Jésus, approché derrière la foule et toucha son vêtement. Eh bien, il a dit, "Si je peux toucher même seulement ses vêtements, je vais sauver." Immédiatement, il essuya l'approvisionnement en sang et sentit dans son corps qu'elle était guérie du mal. A la fois, Jésus, sachant que force était sortie de lui, se retourna dans la foule et dit: «Qui a touché mes vêtements?". Ses disciples lui dirent: "Vous voyez les gens toi, et tu dis: Qui m'a touché? '". Mais Il regarda autour de découvrir qu'il avait. Alors la femme, sachant ce qui était arrivé dans la crainte et le tremblement, il est tombé devant lui et lui dit toute la vérité. Il a dit: «Ma fille, ta foi t'a sauvée; Allez en paix et sois guérie de ton mal. "

Tout en parlant provenant de la maison du chef de la synagogue de dire, "Ta fille est morte; Pourquoi troubler le Maître? ". Jésus ayant entendu ce qu'ils disaient, dit le chef de la synagogue: «Ne crains pas; crois seulement. » Et il ne permit à personne de le suivre, sinon à Pierre, Jacques et Jean, le frère de Jacques. Arrivée à la maison du chef de la synagogue, il vit une foule bruyante et des gens qui pleuraient et poussaient fort. Entre et leur dit: "Pourquoi avez-vous agitation et pleurs? L'enfant est pas mort; elle dort. " Et ils se moquaient de lui. Mais après, il fit sortir tout, prit le père de l'enfant, et sa mère, et entrèrent où était l'enfant. Il prit la main de la jeune fille, dit-il, «Talitha Kum» qui signifie «Petite fille, je vous le dis, lève-toi." La jeune fille se leva aussitôt et se mit à marcher, car elle avait douze ans. Ils étaient hors d'eux, pleine d'émerveillement. Et il était très insistante que personne ne savait; et il leur a dit de lui donner quelque chose à manger.

  Votre frère en Christ, le Père Santiago